Resident Evil: Cursed Blood est un forum RPG basé sur un contexte nouveau qui prend en compte les évènements de la série. Une ville nouvelle s'offre à vous !
 

Another Frenchie comin' downtown... Luvencio Aguilar

 :: Avant toutes choses :: Présentation :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 5 Fév - 12:37



 
C'est pas vraiment l'argent qui m'intéresse...c'est plutôt la vengeance
 


 


 
Aguilar Luvencio



 
Groupe choisi: Survivants

Mon histoire: Né en France de parents ayant des origines espagnoles et italiennes, Luvencio n'a pas eu une enfance hors du commun, ou du moins normale, comme tous les enfants peuvent en rêver. Les problèmes commencent dès la naissance, où il a manqué de mourir étouffé. Il ne semble pas en porter de séquelles, si ce n'est le développement d'un trouble dys-, handicap qui l'accompagne dans la vie de tous les jours, de sa naissance jusqu'à aujourd'hui et la totalité de sa vie.

Lors de sa scolarité, notamment dans le primaire, il fut considéré comme élève plutôt simplet, peinant à manier une règle et un crayon, ou à faire de beaux dessins. Ses camarades avaient généralement tendance à l'éviter, le trouvant trop « bizarre » et pas assez « comme eux ». De la pure cruauté enfantine. Les soirs où il ne pleurait pas en rentrant de l'école était rares. Heureusement, sa mère était là pour le rassurer.

« Tu es bien comme les autres », disait-elle « Tu as deux mains, deux jambes, deux pieds, deux bras, une tête. Seulement, chaque enfant, chaque homme, chaque femme est différent, mais tout le monde est normal. Même toi, mon chéri »

C'est ce qu'elle lui répétait sans cesse. Ça, qu'elle l'aimait, qu'il devait ranger sa chambre, et qu'il devait faire des activités manuelles pour s'améliorer. Elle avait d'ailleurs pris les choses en mains pour lui. Il avait de temps à autres des rendez-vous chez Mme Carter, qui lui apprenait à écrire correctement, chez un monsieur, dont il n'arrive jamais à se souvenir du nom, pour qu'il travaille sa logique, entre autres. Cet accompagnement était particulièrement chronophage et fatiguait facilement Luvencio. L'enfant passait la plupart de son temps libre à dévorer des livres : c'était pour lui une manière de s'évader : il rêvait aux côtés d'Alice, voyageait avec Jules Verne....

Son père, quant à lui, l'emmenait souvent dans des parcs d'attraction et passait beaucoup de temps avec lui. Il lui disait les mêmes choses que sa mère. Il savait qu'au fond, il rassurait son fils, et se rassurait lui-même de le voir prendre peu à peu confiance. Plus Luvencio grandissait, plus son père trouvait d'activités à faire.

Il n'avait donc pas vraiment d'amis fixes, jusqu'au collège, où il rencontra d'autres jeunes ayant les mêmes difficultés que lui. Il avait bien été diagnostiqué dyspraxique avec d'autres troubles en plus, une extrême maladresse, des difficultés d'élocution dans des situation embarrassantes (principalement en cas de stress), entre autres. Une classe rien qu'à eux, un total de 7 élèves, avait été ouverte, suite à une directive ministérielle.
Les années suivantes se déroulèrent sans accrocs. Il avait enfin trouvé une bande d'amis avec qui traîner. Ils restèrent ensemble tout le long du collège et du lycée, s'aidant autant que possible, chacun possédant une matière de prédilection. Pour Luvencio, c'était les langues. Tout ce qu'il ne possédait pas en connaissances scientifiques, il l'avait en littéraire et linguistique. Tout ce temps là, Luvencio avait continué à lire : il vivait ses premières amours avec Flaubert et Mme Bovary, voyageait en Russie avec Matriona,....

Tout allait bien. Chacun, au sortir du baccalauréat, commença à mener sa petite vie. Luvencio décida de s'installer seul, de partir pour étudier. C'était la meilleure manière de montrer à ses parents qu'il était capable de gérer enfin tout après qu'ils l'aient laissé peu à peu gérer les choses chez eux. Il était parvenu à trouver un petit appartement au Canada, et avait commencé à étudier un diplôme de 3 ans dans le tourisme, à la Canadia Tourism School. Il avait même pu trouver un emploi étudiant à côté. Pas de quoi le rendre riche comme Crésus, mais assez pour avoir de quoi manger, payer son loyer, et se payer un abonnement dans une salle de sport (principalement pour se donner bonne conscience et pouvoir manger tout ce qu'il voulait après l'effort). Ses parents lui versaient de temps à autre une pension, et il revenait en France dès qu'il avait des vacances. Ses études se déroulèrent tout à fait normalement. Il avait réussi à surmonter ses difficultés.

Toutefois, les ennuis commencèrent lorsqu'il hébergea pour quelque temps un ami de sa bande, Rafael. Il avait perdu tout son argent entre le jeu et la drogue, en tout cas, c'est ce que Luvencio avait appris bien plus tard. Il lui avait juste dit qu'il avait besoin "d'une piaule, juste pour une nuit. Tu peux pas me refuser ça mec !". Luvencio n'y voyait aucun inconvénient. Ils étaient amis après tout, quoi de plus normal que de rendre service à un ami ? De plus, ce n'était que temporaire. Le Français travaillant de temps à autre la nuit pour un Tour-operator en ligne, il laissait à Rafael le soin de l'appartement. Tout ceci dura jusqu'au moment où le diplômé en tourisme rentra chez lui plus tôt que prévu et surprit son « colocataire » en pleine rave-party qui se déroulait plutôt mal, chacun des participants mettant un peu du sien pour mettre l'appartement sens dessus-dessous. Avec un mélange de haine, de colère et de déception, il appela la police pour que tout ce beau monde soit mit dehors, et, une fois la chose faite, s'entretint avec son « ami ». Il avait jusque là accepté qu'il ne participe pas aux frais, mais 3 mois sans emploi....

« Ça commence à faire beaucoup, Rafael. Moi, ma paie va pour une personne, pas pour deux. Alors je te laisse un choix. Soit tu te bouges et dès demain tu vas trouver un emploi, soit tu te barres de chez moi vite fait bien fait. »

Le choix de trouver un emploi convenait mieux à l'autre. Mais il fut convenu avec Luvencio qu'il participerait aux frais de l'appartement et qu'il rembourserait les 3 derniers mois.
Toutefois, il ne semblait pas vouloir vraiment bouger. Au bout d'une semaine sans réelle recherche, le Français décida de le mettre à la porte. Chose qu'il regretta amèrement. Rafael avait gardé les clés de son appartement, et venait de temps à autres, sans pour autant que Luvencio puisse le prendre sur le fait. Il avait déposé des plaintes au commissariat, qui n'était pas, lui non plus, prêt à se bouger pour faire changer les choses. Luvencio laissa passer le temps, jusqu'au jour où il remarqua des affaires de valeurs manquantes dans son appartement, ainsi qu'un petit mot de la part de son feignant de colocataire. C'était l'affront de trop. Il décida de prendre lui-même les choses en main, payant rubis sur l'ongle quiconque pourrait localiser l'autre, et changea d'appartement pour éviter d'être à nouveau volé. Après plusieurs années de recherches, de nouvelles casses et vols dans les appartements qu'il louait, Luvencio fut enfin capable de le trouver. Il séjournait dans une petite ville américaine du nom de Stonefield.

Et la première chose que Luvencio fit en sachant cela, ce fut de réserver un vol pour les Etats-Unis et de louer un appartement une fois arrivé là-haut. Il ne perdit pas de temps et trouva un emploi d'agent de voyage dans une petite agence du centre-ville. Il se jura intérieurement de trouver la source de ses ennuis, et de lui faire payer, quelque que soit la manière dont il le ferait.

 
 
Caractère


  Ayant appris à vivre avec sa maladie depuis qu'il est tout petit, Luvencio a presque appris à la surmonter. Il reste néanmoins parfois extrêmement maladroit, mais trouve la plupart du temps des astuces pour contrer ses problèmes : il évite les mouvements minutieux à faire, et, si besoin est, les réalise avec une grande patience.  Il a souvent besoin d'avoir quelque chose pour s'occuper l'esprit ou les mains, car sa dyspraxie s'accompagne du syndrome d'hyperactivité avec déficit de l'attention, qui le fait souvent diverger de ses objectifs principaux ou oublier des tâches (souvent importantes) à faire. Cela lui a appris à ne pas baisser les bras au premier échec, mais, au contraire, de toujours réessayer pour mieux réussir. C'est de là qu'il tient sa nature de battant, et il ne lâchera pas toujours facilement une tâche qu'il se sent lui-même capable de faire.
Ses hobbies incluent, entre autres, la lecture, les jeux vidéos, mais, même si il est parfois difficile pour lui de s'adonner à de telles tâches, il aime cuisiner.
Les valeurs qui priment dans l'esprit du Français sont, pour les plus importantes, l'honnêteté et la franchise. Une de ces citation préférées est, justement, « Les bons comptes font les bons amis ». Remboursez vite ce que vous lui devez, retournez-lui le service qu'il vous a rendu, et tout ira bien. Si d'aventure vous vouliez garder votre richesse pour vous, bien vous en coûtera. Il est prêt à presque tout pour retrouver Rafael et lui faire payer ce qu'il lui doit, gardant en tête, d'une manière presque bornée cet objectif, mais il sait qu'il devra faire des concessions pour arriver à son but.
Sa volonté de faire payer son cher ennemi le mène parfois à prendre des décisions quelque peu impulsives sans forcément en mesurer les conséquences. Il évite, toutefois, dès que possible et cherche à contrôler cette impulsivité, sachant bien que cela peut parfois menacer l'intégrité d'un groupe. C'est un homme qui préfère rester discret et évitera d'attirer l'attention sur lui trop longtemps.
Le Français aime toutefois aller s'amuser, que soit dans un bar, une discothèque, pourvu que ce soit un lieu de détente. Si vous arrivez à le faire boire assez, sans doute réussirez-vous à le ramener sur le dancefloor...
Luvencio a parfois des difficultés à trouver le juste milieu dans ses relations. Il s'attache assez vite, parfois trop, pourvu que la personne ait un caractère qui lui plaise. Il espère faire de nouvelles rencontres à Stonefield, après plusieurs histoires sans succès, bien que ce ne soit pas le but réel de son déménagement en ville....
Physique


  Luvencio est un homme de 30 ans, même si il en paraît plus, mesurant 1m85 pour 90kg. Il a un physique plutôt musclé, les cheveux bruns, ni trop longs, ni trop courts, qu'il laisse souvent ébouriffés, constatant que cette coupe plaisait souvent autour de lui. Un autre de ses atouts physiques est sa barbe, qu'il affecte tout particulièrement. Il n'a pas de style vestimentaire propre à lui, mais préfère les tenues décontractées à des tenues trop officielles et voyantes. Il aime les vêtements qui laisse une liberté de mouvement assez ample, étant souvent assez maladroit pour ne pas doser assez bien certes gestes et esquinter ses atours. Une tenue normale pour lui serait par exemple un chandail assez fin en été ou un pull lors de saisons plus froides, qu'il porte avec un simple jean et des chaussures montantes brunes type Timberland, avec une veste type blazer par dessus. Son physique découle des incalculables heures qu'il a pu passer à s'entraîner en salle de sport, ce qui était de base un simple passe-temps et une raison pour manger ce qu'il voulait devenant presque une passion pour lui. Il apprécie tout particulièrement les sports collectifs, mais ne lui demander pas de vous emmener danser : la coordination n'est pas son fort, et vous auriez vite fait de vous retrouver avec des pieds endoloris tant Luvencio pourrait marcher dessus....

 


  Je m'appelle.... eh bien... Guillaume. Double compte de Chloe McGaune Very Happy


 
Said no more counting dollars We'll be counting stars
 


  ©️ Halloween


 
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 04/02/2017

Feuille de personnage
Âge:
Atout:
Phobie:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Fév - 15:20
J'ai tout lu, c'est une jolie histoire que j'ai trouvé attachante. Je te valide chez les survivants et te rappelle quelques points importants.

N'oublie pas de créer ton -Carnet de relations et ton -Journal de bord pour que tu puisses garder un vu sur les activités avec ton perso Smile

C'est tout ce que j'ai à dire, tu connais déjà la maison et tu fais partie de la famille... en parlant de famille, voilà comment on accueille les gens ici ! (clique)
avatar
Messages : 186
Date d'inscription : 16/10/2016
Age : 27

Feuille de personnage
Âge: 38 ans
Atout:
Phobie:
Voir le profil de l'utilisateur http://re-cursed-blood.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Fév - 19:24
GG ! Wink Je sais à quel point ce perso te tenais à coeur, bon jeu ! Very Happy
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 31/12/2016

Feuille de personnage
Âge:
Atout:
Phobie:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Fév - 21:42
Merci beaucoup à vous Very Happy
Oui depuis le temps que me disais qu'il serait temps de jouer un gars je me suis enfin lancé !
Je vais bien en profiter Razz
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 04/02/2017

Feuille de personnage
Âge:
Atout:
Phobie:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 6 Fév - 21:49
Ouiiii, viens dans le camp des gars, on est bien bien bien ! /SBAFF

Bon, j'rigole, jouer une fille c'est aussi fun !

En tout cas ta présentation rend le personnage bien attachant et bien mignon on s'demande comment il va survivre le pauvre à Stonefield ! J'aimerais bien que nos personnages se croisent > : )

En tout bien tout honneur !
En tout cas (re)bienvenue à toi Lulu ! (non je ne m'excuserai pas)

Et l'image était très bien choisie pour l'accueil James Very Happy
avatar
Messages : 23
Date d'inscription : 29/01/2017
Age : 28
Localisation : Un, deux, trois... ne te retourne pas....

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Atout:
Phobie:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil: Cursed Blood :: Avant toutes choses :: Présentation :: Fiches validées-